Le Zen Shiatsu

Toucher la vie ...

le "zen shiatsu" a été développé​ par Shizuto Masunaga sensei​, qui a fondé l'école Iokaï Shiatsu au Japon en 1960.

  • Dans le zen shiatsu, l'accent est mis sur la relation de personne à personne par le toucher, la communication de coeur à coeur.

​Grâce à une attitude juste et bienveillante, l'attention du praticien est tournée vers une écoute profonde du patient dans l'instant présent.  Par la pression et le toucher, il invite le receveur du shiatsu à entrer dans une conscience de l' "ici et maintenant", lui offrant l'opportunité d'être attentif à son être, à ses ressentis et de se connecter au principe d'unité du corps et de l'esprit.

C'est à partir de cette expérience d'unicité que les processus de guérison peuvent alors s'enclencher.

Maître Shizuto Masunaga (1925-1981)

  • ​​D'un point de vue pratique, le zen Shiatsu a pour but d'identifier et de réajuster les zones du corps qui sont en déséquilibre énergétique. Il existe 2 types de déséquilibre appélés "kyo" et "jitsu". ​

Les zones ou points identifiés comme étant kyo, présentent une insuffisance d'énergie, le corps est alors affaibli en cet endroit et, à l'inverse, les zones ou points identifiés comme étant jitsu présentent un excès ou une concentration trop forte d'énergie, favorisant souvent l'apparition d'une tension plus visible et franche à ces endroits-là.​

La méthode développée pour réguler ces zones kyo et jitsu est appelée "ho-sha", en quelque sorte "tonification-dispersion". Le travail du praticien est donc de canaliser ou guider l'énergie en excès vers les zones en déficience - à l'instar du principe des "vases communicants".